live your life and smile

Sunday, February 04, 2007

Moo Yan Kune Chi(invisible fist/poing invisible)

Je vous entends souvent parler de votre type de karaté, mes amis bloggueurs et qui partagent ma passion pour le sport. Malgré que cet art matial a toute la même base, et environ la même philosophie. Mais mon type de karaté Moo Yan Kune Chi, que l'on appelle poing invisible, semble bien différent de ce que j'entends à travers vos entrées.
Pour débuter, nous n'avons pas de kata. Pour passer d'une ceinture à la suivante, nous devons quand même avoir fait du progrès et avoir maitrisé certains mouvements requis pour ce niveau! Pour ma prochaine ceinture, je vais devoir démontrer que je sais faire convenablement la sweep(mouvement ou l'on doit être un peu comme à genou et ou l'on doit faire tourner notre jambe, pour créer un genre de jambete).
Deuxièmement, voici comment se passe les tests. On doit faire un freestyle d'une période fixe pour la ceinture. CE freestyle, le nom l'indique, est une suite de mouvement que nous décidons personnelement. Dans mon cas, je fais une suite de mouvement que je n'ai pas apprise par coeur. Je fais les mouvements qui me viennent naturellement à l'esprit, sans y penser. Oui, il y a des ressemblance dans tous les freestyles que je fais, car il y a des mouvements que je préfère et que j'ai plus de facileté à faire. Le freestyle que nous devons faire augmente par tranche de 30 secondes. Par exemple, pour ma première ceinture bleue, je vais devoir faire une minute de freestyle!
Troisièmement, la deuxième partie des test sont le sparring(lorsque l'on fait un match entre deux personnes). Le principe de temps est le même que pour le freestyle!
Pour continuer, je pense que mon style est beaucoup plus individualiste que les autres styles dont j'ai entendu parler!! MAster sanseï nous le dit toujours"Faites ce que vous pouvez. De plus, il y a des mouvements que vous ne pourrez pas faire, car votre corps n'a pas la capacité de le faire. Ne vous forcez pas à le faire! Et faites petit à petit pour donner la chance à votre corps de s'habituer à de nouveaux mouvements difficiles!" Je vois vraiment l'individualisme de mon style lorsque l'on fait du freestyle devant le groupe. Nous avons tous de différentes routines. Les stances(position ou l'on débute, la façon de se tenir lors de nos mouvements) sont différents pour chaque. Des personnes du même niveau ne vont pas avoir les mêmes mouvements dans la suite de mouvements.
Pour terminer, j'aime vraiment ce style. Je ne sais pas si je pourrais faire du kata, car je n'ai pas de mémoire pour le par coeur. En fait, je hais le par coeur et je ne vois pas le point de cette méthode d'apprentissage. Plusieurs personnes ont déja essayé d'autres styles, et la majorité est revenu au Moo Yan Kune Chi. J'adore la spirualité de ce style, et j'aime les gens avec qui je le fait.
J'espère que j'ai bien su clarifier mon style, car je ne pense pas que personne d'entre vous n'en a déja fait, ou en a même entendu parler, car il y a seulement dans ma région et les alentours ou il y a des gens qui le pratiquent!
@@@@@@@@@@@@@@@

I hear often some of you talking about your karate type, my fellow bloggers and those of you that share my passion for that sport. Even if this martial art has the same base, and the same philosophy. My type of karate, Moo Yan Kune Chi, that we call invisible fist, seems to be different from the other, according to what I've read from your entries.
To start, we don't have kata. To pass to a belt to the one higher, we need to have done some progress, and have master some movements requirer for that belt! For my next belt, I need to do correctly the sweep.
To continu, this is how the grading take place. We do a freestyle for a certain period of time. As the name show, the freestyle is a serie of movement that we decide personnaly. In my case, I do a serie of movement that I didn't learn by heart. I do the movement that come naturely to my mind, without thinking about it. Yes, there is some stuff that are similar in all the freestyle that I do, because there is some move that I prefer, and that I can do more easily. The freestyle that we have to do will increase by 30 secondes for each belt. For example, for my first blue belt, I should do one minute of freestyle!

Thirdly, the second part of the grading is spraring(when we do a match between two persons). The time thing is the same as the freestyle!
To continu, I think that my style is more center on the individual than the other style, to what I've heard or read! MAster sanseï tell us oftenly "Do what you can. There will be movements that you won't be able to do, because your body just don't have the capicity to do it. Don't force yourself to do it! And do thing little bit little to give a chance to your body to get use to that difficult movements!" I see that individualism of my style when we do our freestyle in front of the group. We all have different routine. The stance(the position where we start, the way we stand) is different in each. People from the same level would not do the same movements during their routine.
To end, I really like my style. I don't know if I could do some kata, beacause I don't have a good memory for by heart stuff. to be honest, I hate stuff that needs to be know by heart, and I don't know the point of that learning method. A lot of people from my style have try other styles, and most have come back to Moo Yan Kune Chi. I love the spiruality of that style, and I like the people with who I'm doing my style.
I hope that I make it more clear about my karate style, because I don't think that any of you have done it, there is only in my region, and the surounding that we are praticing that style!

Labels:

12 Comments:

Blogger [Mat] said...

Je crois que c'est ton deuxième post sur le sujet.

"je ne vois pas le point de cette méthode d'apprentissage."

Moi non plus, au début je ne comprenais pas. Je me disais :"C'est pas du karaté, c'est de la danse. Je vais faire du combat". Ça a changé. Je respecte toutefois les écoles qui n'en ont pas. Souvent ces écoles sont plus centrées sur le combat(sparring) et du self-defense.

De ce que tu décris a des similitudes au Karaté Kempo. Dans quoi étudiait ton instructeur avant? Avant de développer son propre style, je veux dire.

L'important, c'est d'y trouver son compte. Faut persévérer et si tu as trouvé la-dedans quelquechose qui fait en sorte que tu continues, faut pas lâcher.

à la prochaine,

6:55 AM  
Blogger Jill said...

Je pense que j'en ai parlé, du kata, sur ton site comme commentaire, Mat!
La partie du kata que je n'apprécirais pas, est vraiment le par coeur!! Je hais cette méthode d'apprentissage, peu importe ou elle se retrouve!! J'ai toujours fonctionné sur le logique et l'interprétation des choses à ma manière!! (J'ai maintenant un horreur de la chimie, car j'ai du l'apprendre par le par coeur pendant mes derniers cours à l'université!!)
Lorsque j'apprends un mouvement, j'englobe les différentes positions pour arriver à le faire convenablement. Par après, je transforme ces mouvements selon les capacités de mon corps, et pour que je peux m'apercevoir lorsque je fais quelque chose de mal. Et je laisse toujours l'espace pour que les instructeurs, sanseïs et master sanseï ont à me dire pour que je m'améliore.
Je me suis encore lancée dans de grande explication, avec un peu de hors sujet!!
J'essayerai de me souvenir de demander à master sanseï quel type il pratiquait avant, si je vais à sa classe,demain!
Il faudrait p-e que tu viennes voir de tes propres yeux si on pratique encore comme cette été chez un des karaté-ka, si tu viens dans ma région!!

7:09 AM  
Blogger [Mat] said...

LOL

Je n'aimais pas la chimie parce que c'était du par coeur moi aussi. Mais plus tard, en astrophysique, j'ai compris que certaines relation dans le micro se retrouvaient dans le macro...

Le kata est une forme de transmission de l'art. C'est un outil parmis tant d'autre. Ce n'est pas une finalité. Si ça t'intéresse d'en savoir plus, je peux t'en parler et t'expliquer à quoi ça sert. Comprendre aide parfois a mieux voir les choses.

Je respecte ton choix, mon frère également détestait toute forme de kata. Jusqu'à ce qu'il comprenne à quoi ça sert.

Et juste pour la forme (et parce que je suis un obstineu de nature) en apprenant un mouvement, tu le retiens et ton corps retiens comment le faire. Tu apprends son nom et comment le faire mieux, pour ton corps et avec puissance. Tu retiens une façon de faire.

C'est du par coeur ça aussi...

Le karaté, c'est de l'adaptation, certes, mais avant d'adapter, faut savoir faire, nommer, répéter et appliquer.

T'es pas d'accord?

T'inquiètes, si je passe cet été, je te ferai signe, sans faute. Je suis aussi curieu de voir ce que c'est que de voir ta petite bouille.

Pour ton instructeur, ce n'est pas un pré-requis, mais habituellement, les gens qui fondent leur style passent par une certaine progression :

Apprendre un style particulier (ou plusieurs), trouver des failles dans le système et dans la façon de donner les cours, faire une synthèse de ce qui fonctionne pour eux et l'améliorer selon leur convictions. Ensuite, l'enseigner. Je suis juste curieux de savoir sur quoi est basé son enseignement.

De très bons styles sont nés de la sorte, dont le Chito-Ryu qui se veut une synthèse de deux styles différents avec des adaptations. Et le Kenpo et j'en passe.

Bonne journée!

9:22 AM  
Blogger Jill said...

Moi aussi j'aime m'astiner, si tu t'en ai pas déja apercu, Mat!!
Je pense que l'on apprend plutot par la mémoire du corps. La mémoire du corps est un peu différente que du par coeur. Comme patiner, marcher avec des talons....
Je ne pense pas que l'on a besoin de nommer pour retenir et maitriser un mouvement. Il y a plusieurs mouvements que je sais que je n'ai aucune idée du nom, mais que je maitise assez bien.
Si tu visites ma région sera peut-être la seule manière que tu auras de voir à quoi je ressemble!! J'aime taquiner, et c'est un manière de le faire(et tu ne laches pas en passant!!)
ding!ding!ding! Round 2 de terminer!!

2:01 PM  
Blogger Jill said...

Mat, j'ai demandé à master sanseï et ce n'est pas le type que tu croiais!! Mais puisque je suis pas bonne avec les noms, je ne me souviens pas du type, sauf que le fondateur est japonnais et qu'il était vraiment centré sur la foret!! Et qu'il pouvait couper une corne de taureau à la main et qu'il pouvait aussi le tuer apres que le taureau est chargé sur lui(je m'excuse de la mauvaise mémoire des noms que j'ai)

6:48 AM  
Blogger [Mat] said...

kyokushin kai

mas oyama.

OK. merci.

8:08 AM  
Blogger Jill said...

Merci d'être ma mémoire!!

1:11 PM  
Anonymous Anonymous said...

Are you in the Moncton area?

5:58 PM  
Blogger Jill said...

Anonymous, This type is mostly base in the Miramichi area, but we are supposed to start a class again this fall, in Moncton. I just need to contact one of the black belt that would teach with me(I'm only a red belt)

9:12 AM  
Anonymous Anonymous said...

Awesome!!! I received my Black belt in this style in 1998. Love it! Luke Gallant

7:23 PM  
Blogger Jill said...

We probably never meet, Luke. I only started around 2004. But I miss doing it frequently!

6:07 AM  
Anonymous Anonymous said...

I have a black belt in Invisible Fist Martial Arts club also.

9:36 PM  

Post a Comment

<< Home